2ème EPISODE :

Publié le par la margouillette

Maxime et Angéla : faire attention à tout !

Deuxième cas de figure, celui de Maxime et Angéla, un couple d'une vingtaine d'années qui occupe un appartement F4 dans un lotissement social aux Portes de Fer.

Ils ont deux enfants en bas âge, Enéza et Enzo. Maxime est employé dans une société de nettoyage, il n'a pas de voiture et se déplace à pied.

Rémunéré en fonction des heures qu'il effectue, son emploi lui rapporte 87 000fcfp (729€) en moyenne, même s'il lui arrive de n'être payé que 50 000 fcfp (419€). Angéla fait des ménages rémunérés 750fcfp de l'heure (6€) non déclarés, les enfants sont soit à l'école, soit gardés par une tante ou un oncle.

Outre les allocations familiales d'un montant global de 22 000 cfp (184€), qu'ils n'utilisent qu'en dernier recours et l'allocation logement qui oscille autour des 18 000 cfp (150 €), leur budget global mensuel tourne autour des 127 000 cfp (1064€).

Voilà pour les recettes de la famille. Au chapitre des dépenses, on inscrit :

le loyer pour 22 000 fcp, l'électricité pour l'équivalent de 5000 cfp par mois, l'eau pour 5000 fcp également par trimestre.

A cela s'ajoutent, les dépenses pour l'alimentation et les besoins de la maison soit 15 000 fcfp par mois, plus le budget "enfants" soit 10 000 fcfp.

A ces charges plus ou moins fixes, s'ajoutent les frais de déplacement, en bus ou taxi.

Même s'ils reconnaissent avoir de meilleures conditions de vie depuis leur installation en novembre 2005, Maxime et Angéla avouent gêrer leur budget avec beaucoup de précaution.

Lorsque les fins de mois ne sont pas trop difficiles, leur priorité va à leurs deux enfants.

Publié dans Humeur du margouillat

Commenter cet article